Manifestations du 1er mai : Nuit debout interrompu

Plusieurs dizaines de milliers de personnes - 84.000 selon les autorités - ont défilé dimanche 1er mai dans toute la France, avec pour leitmotiv le retrait du projet de loi sur le travail examiné à l'Assemblée nationale à partir de mardi 3 mai. A Paris, entre 16.000 manifestants selon la police, jusqu'à 70.000 pour les syndicats, ont battu le pavé l'après-midi, sous haute surveillance policière.
Des débordements ont éclaté peu après le départ du cortège dans l'est parisien : des jeunes encagoulés, casqués, ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre, qui ont riposté par des tirs de gaz lacrymogène. Ces incidents, impliquant 200 à 300 jeunes, se sont répétés à intervalles réguliers tout l'après-midi, avec des bris de vitrine et du mobilier urbain saccagé. Les derniers manifestants ont quitté vers 20 heures la place de la Nation, destination finale de la manifestation, sous les gaz lacrymogène.
L'Obs
Reportage photo réalisé par David Guersan